Saviez-vous qu’il y a des substances dans votre maison qui sont toxiques pour votre animal de compagnie ? Vous pouvez facilement trouver tous ces produits dans les magasins. En fait, les propriétaires d’animaux de compagnie les achètent et les utilisent régulièrement. Mais en lisant les étiquettes, en vous tenant au courant des substances dangereuses et en gardant ces produits hors de la portée de votre animal de compagnie, vous pouvez réduire considérablement les risques que votre chien s’empoisonne.

Les produits antipuces et antitiques

Les produits antipuces et antitiques peuvent causer de graves réactions toxiques lorsqu’ils sont mal utilisés. Cela comprend les shampooings, les sprays, les piepettes. Les symptômes d’empoisonnement peuvent apparaître 1 à 6 heures après l’exposition et comprennent des tremblements musculaires, des vomissements, une salivation excessive et des difficultés respiratoires. Assurez-vous de suivre les instructions du fabricant lorsque vous utilisez des produits antipuces et antitiques sur vos animaux de compagnie. N’utilisez jamais une formule destinée aux chiens sur votre chat, et vice versa.

Les produits pour lutter contre les nuisibles

Les produits pour lutter contre les nuisibles sont également toxiques pour les chiens et les chats, surtout si votre animal a été exposé plus d’une fois. Les animaux de compagnie qui mangent des rats et des souris qui ont ingéré du rodenticide peuvent également être affectés. Les symptômes peuvent se développer 1 à 5 jours après l’ingestion et comprennent une grosse fatigue, un pouls faible et une hémorragie interne.

Vos médicaments du quotidien

Les médicaments  sont également une menace pour votre animal de compagnie. L’analgésique acétaminophène, auquel les chats sont particulièrement sensibles, peut causer une insuffisance hépatique en 1 à 3 jours. Une réaction toxique à l’ibuprofène, un anti-inflammatoire, peut causer des vomissements et une perte de coordination musculaire. Des doses élevées peuvent être fatales. Et l’aspirine peut être dangereuse en cas d’ingestion, selon la dose et l’espèce de votre animal.

La nourriture

Certains aliments pour humains peuvent également être toxiques pour les chiens et les chats s’ils sont consommés en grande quantité. Le chocolat, par exemple, peut causer des vomissements, de la diarrhée, des tremblements et une activité convulsive dans les quatre heures suivant l’ingestion. Les oignons peuvent aussi provoquer des réactions toxiques.

Certaines plantes de votre intérieur ou de votre jardin

Ne gardez pas dans votre maison des plantes qui pourraient être toxiques pour votre animal de compagnie. Le lierre, par exemple, peut causer des vomissements, de la diarrhée, de l’hyperactivité et le coma. Après avoir ingéré juste une bouchée d’un lys tigre, un animal de compagnie peut commencer à vomir en quelques minutes. Si elle n’est pas traitée, une lésion rénale peut survenir en 12 heures. Beaucoup d’autres plantes peuvent nuire à votre compagnon animal si elles sont mangées. La toxicité varie d’une espèce à l’autre, alors vérifiez auprès de votre vétérinaire si vous n’êtes pas sûr qu’une plante en particulier est toxique ou non.

Les accessoires divers

Méfiez-vous des petits jouets, du plastique, des balles, des prises de courant et des cordons électriques, qui peuvent tous créer un risque d’étouffement. Les sacs en plastique intéressent les chiens et doivent être maintenus en hauteur. En gros, vous devez prendre les mêmes précautions qu’avec un enfant de 2 ans.

 

Les dangers de votre jardin

La protection de votre compagnon animal contre les dangers auxquels il pourrait être confronté à l’extérieur commence dans votre propre cour. Votre animal pourrait-il se trouver en danger à chaque fois qu’il sort ? En prenant les précautions suivantes, simples mais importantes, vous pouvez vous assurer que votre jardin est toujours un havre de sécurité.

La première ligne de défense est une clôture à l’épreuve des évasions. Elle doit être haute et robuste. S’il y a des espaces sous vos barrières ou haies, vous devrez peut-être utiliser des grillages fins au niveau du sol pour empêcher votre chien de ramper ou de creuser pour sortir.

Laisser votre Bulldog explorer à l’extérieur n’est recommandé que si vous êtes là pour le surveiller dans une zone bien clôturée. Un bruit fort et soudain, ou le simple fait de voir un chien passer à côté, peut la pousser à s’enfuir.

Vous devrez également procéder à une vérification de vos plantes. Beaucoup de plantes et d’arbres de jardin peuvent être nocifs pour les animaux domestiques s’ils sont ingérés. Il s’agit notamment du houx, du rhododendron, du muguet, de l’if, de l’if, de la clématite, du lierre, de l’ancolie et de la pruche. Certaines espèces peuvent être plus ou moins toxiques pour les chiens que pour les chats, c’est donc une bonne idée de savoir si un arbre ou une fleur est sans danger pour votre animal avant de le planter. N’oubliez pas non plus de garder les bulbes de fleurs hors de portée des chiens curieux.

Quelques recommandations

Pour empêcher votre animal de manger quelque chose qu’il ne devrait pas manger, assurez-vous que vos poubelles sont protégées par des couvercles inviolables. C’est une bonne idée de les garder dans un placard ou une remise. Les insecticides et les rodenticides doivent être conservés dans un hangar ou un garage fermé à clé ; il en va de même pour la peinture, l’huile, l’essence, les autres produits chimiques dangereux et les outils tranchants. Et n’oubliez pas de faire preuve de bon sens si vous venez d’appliquer un herbicide sur votre pelouse ou d’autres produits chimiques ou engrais toxiques sur les plantes de votre jardin. Votre animal de compagnie pourrait être exposé à ces substances potentiellement nocives simplement en marchant dans une zone où ces produits ont été appliqués et en léchant ses pattes.